Le S.C.T a galéré mais assuré l’essentiel

Bousculé mais s’impose de justesse.

Le Sporting club de tarare n’a clairement pas brillé mais a assuré le strict minimum en dominant Ugine- Albertville (12-11).
Dans une rencontre déjà décisive pour sortir de la zone rouge, le S.C.T s’est imposé sans briller face aux savoyards.

A défaut d’être brillants, les damiers faisaient preuve de pragmatisme. Notamment en première période : trois incursions dans le camp adverse et trois pénalités (9e, 18e, 31e) et le miracle de la 80e minutes. Les Rhodaniens bien en place, agressifs en défense, solide et combattant, les joueurs ont besoin de se rassurer et de sortir la tête de l’eau.
Face à une équipe Uginoise vaillante, Tarare s’impose dans la douleur et bien aidé à la fin par les visiteurs coupables d’une faute grossière (12-11).
L’essai Uginois en seconde période n’a pas suffi à faire plier les locaux. Les savoyards repartent avec un bonus défensif qui ne suffira probablement pas à les consoler tant la victoire leur tendait les bras.
Les visiteurs avaient tout prévu sauf l’imprévisible. Généreux et appliqués, les uginois tenaient leur victoire majeure à l’extérieur.
80e minute, 11-9, les montagnards n’avaient plus qu’à dégager le ballon pour sceller la victoire. Un succès de prestige qui s’effondrait à cause d’une erreur incroyable qui offrait finalement à Jean-Philippe Carlin et au SCT une pénalité synonyme de victoire.

Loin de sortir les Tarariens d’une situation compliquée, cette victoire aura certainement le mérite de rendre l’atmosphère moins pesante dans les esprits. Ils devront prendre encore des points, lors des trois prochaines journées, ils se déplaceront à La Voulte dimanche 6 Novembre, recevra Bourg en Bresse, et ira à Vizille. Dur, dur …

En levé de rideau, l’équipe réserve n’a pas su faire la différence et s’inclinait 9 à 14.

Ce week-end l’école de rugby va à Amplepuis et Villefranche mais surtout les juniors joueront samedi 5 Novembre à 15H contre Rhône Loire Saône au stade Léon Masson et ils vous attendent nombreux pour les soutenir.
Alissa PIANALDI.

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.