Tarare engrange 1 point et reste en course

« trop d’erreur pour obtenir mieux que le bonus défensif »
A l’instar du match contre Tullins (19-22), les damiers se sont perdus dans une litanie d’approximations techniques face à Ugine-Albertville (19-13). Incapables de poser correctement leur jeu, les joueurs de Tarare ont également souffert d’un manque évident de lucidité tactique pour amener de l’alternance.
Dés le début de la partie, les savoyards imposent leur rythme récompensé par une pénalité, 3-0. Plus tard, sur une mauvaise pression défensive, les locaux trouvent une touche à 5 mètres de la ligne tararienne, essai sur un groupé pénétrant, 8-0.
Les damiers se réveillent en milieu de mi-temps, essai transformé (8-7). Le SCT met à la faute les locaux, pénalité réussie (8-10). Mais avant la pause, les tarariens sont à leur tour pénalisés, 11-10 à la mi-temps.
La deuxième période est dure pour les damiers, de mauvais choix, moins de précision, permettent aux locaux d’exploiter les erreurs des rhodaniens avec un nouvel essai transformé pour Ugine, 16-10. Malgré tout, les damiers restent solidaires, percent à 2 reprises la défense Uginoise mais ces actions restent stériles à 10 mètres de ligne d’en-but. Les locaux sont très efficaces sur les mauls et arrivent à reprendre une pénalité, 19-10. Tarare ne lâche rien et après avoir gagné 50 mètres, obtient une pénalité (19-13) et récupère ainsi le point de bonus défensif.
Pendant 25 minutes le SCT su a rivalisé avec les Uginois dans tous les secteurs, puis les savoyards ont pris l’ascendant obligeant les damiers à uniquement défendre. Chose faite de manière héroïque notamment sur les rucks.
Les savoyards ont su construire leur victoire en inscrivant trois points par-ci, trois points par-là. Tarare revient tout de même à 6 points (19-13, 74e) et cette dernière pénalité permet de récupérer le point de bonus défensif.
Les damiers ont été battus tout simplement par une équipe supérieure. Ils ont commis trop d’en-avant certainement dû à la grosse pression de l’adversaire, mais aussi certainement à un rugby qui a peut-être par moment manqué un peu d’alternance.
Tous les joueurs ont progressé, la leçon, du moins les indications prises dimanche dernier sont importantes pour donner un axe de travail. Ils vont continuer ainsi et surtout ne pas baisser les bras. On tire des leçons que l’on perde ou que l’on gagne et il faudra être à l’avenir plus lucides sur nos moments forts pour espérer mieux.
Dimanche prochain, le 5 mars au stade Léon Masson à partir de 13h30 pour l’équipe Réserve et 15h pour l’équipe fanion, les damiers reçoivent les Ardéchois de La Voulte, encore une fois nos joueurs comptent sur votre soutien et votre énergie pour les encourager et renouer avec la victoire.
Samedi 4 Mars la section jeune du SCT reçoit Brioude au stade Léon Masson à 14h pour les cadets et 16h pour les juniors, venez nombreux soutenir la nouvelle génération.
Alissa PIANALDI.

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.