LES DAMIERS, DANS LES STARTING-BLOCKS!

Tarare se veut « ambitieux mais aussi réaliste »

En début de saison dernière, le Sporting Club de Tarare était en souffrance, en courant derrière les points.
Le club a œuvré pour pérenniser sa place en Honneur. Recrutement judicieux, staff conservé, préparation sereine…
Tous les ingrédients semblent cette fois réunis pour que les Tarariens réussissent leur exercice 2017-2018. Jusqu’à jouer les premiers rôles ?

Les coachs Bruno Mousset et Sébastien Piet: «On espère aller chercher plus rapidement des points, prendre des bonus aussi. Faire de meilleurs déplacements que la saison dernière où l’on était obligé de courir au score. Avec pourquoi pas quelques surprises. C’est ce qu’on souhaite». «On a beaucoup bossé sur le physique mais aussi sur la préparation mentale de l’équipe, notre cohésion. Il était important d’intégrer les nouveaux pour leur montrer notre philosophie. Ça fait des années qu’on le dit, mais le S.C.T n’est pas n’importe quel club. On est différent des autres équipes. Ils ont pu voir comment on cultive cette particularité.»
Des arrêts de joueurs du cru, limite la marge de manœuvre, c’est pour cela dès le démarrage de la saison s’installer en tête de tableau pour garder l’effectif et le vent en poupe.
Cela change des autres années, le niveau physique est élevé, les damiers vont pouvoir mettre en place leur jeu, plus de mobilité devant pour un jeu rapide derrière.

Comme nous vous l’avions évoqué cette semaine, il y a en moyenne deux victoires à l’extérieur en moyenne lors des premières journées de championnat. Cette édition 2017-2018 n’a pas dérogé à la règle. Les vainqueurs hors de leurs bases: Tarare. Le club Rhodanien a conservé sa dynamique de la saison dernière. Avec une équipe remaniée, les nouveaux qui s’en ont parfaitement tirés. Les damiers ont montré de bien belles choses en s’imposant au R. C plats (6-22). Une manière idéale de lancer la saison et d’afficher ses ambitions, à savoir une place dans la tête de tableau.
Dimanche dernier, la 1 ère période de match est lancée par l’intensité de jeu de la part des deux équipes, la motivation des promus pour gagner chez eux et tarare qui vise haut cette année. Mais le plus gros défaut des damiers, l’indiscipline, ils concèdent 2 pénalités réussite aux Ardéchois, 6-9 à la mi-temps. La seconde période démarre sur une pénalité Tararienne, 6-12.
Tarare augmente la vitesse de son jeu ce qui déstabilise les locaux, sur un travail rapide, alternant jeu d’avant et de trois-quarts, d’un petit côté à l’autre pour finaliser dans l’en-but, un magnifique essai de Guillaume Vial, le seul essai de la partie, 6-19 à aux 75 e. Toujours dans la lancer, les damiers mettent les locaux à la faute, pénalité de 40 mètres réussite par Guillaume Paillasson, fin du match 6-22.

À l’une des affiches de la deuxième journée, c’est bien l’opposition entre Tarare et ARCOL qui suscite la plus grande curiosité. Ce choc mettra aux prises, ce dimanche 24 Septembre à partir de 13H30 pour la réserve et 15H pour l’équipe fanion.
Un statut de guerrier qui reflète la mentalité de tout un effectif : cinquième dans la saison dernière, les bleus et blancs sont plus que jamais portés vers l’avant pour l’exercice 2017/2018. Une mentalité inculquée depuis des générations. Tarare a glané des bonus défensifs et jouent jusqu’à la dernière seconde. L’ARCOL est donc prévenu : revenir avec des points de Tarare est une tâche ardue.
C’est peu dire que nos voisins font partie de ces équipes qualifiées d’accrocheuses : une faculté explicable par le grand vécu de cette formation et par l’historique de ce club. Forts d’un état d’esprit irréprochable, d’une défense « monstrueuse » et d’une belle tenue en mêlée, les Écullois montent de promotion d’honneur. La défense de l’ARCOL résistera-t-elle aux assauts des damiers ? Réponse ce dimanche sur l’historique pelouse du stade Léon Masson.
On attend de voir, quelle sera l’attitude des bleus et blancs ce dimanche à domicile. Venez nombreux soutenir les damiers, ils comptent sur vous!
Alissa PIANALDI.

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.